Questo sito utilizza cookie di terze parti per inviarti pubblicità in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne di più clicca QUI 
Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all'uso dei cookie. OK

Théorie et pratique de la traduction. Histoire, évolution et différenciations spécialisées.

Ce travail, qui peut surprendre d'emblée dans un contexte d'études économiques, a le but d'examiner très précisement le domaine de la traduction, notamment technique/spécialisée, et il trouve justement sur la base de quelques considérations économiques et commerciales.
En effet, les entreprises internationales et les multinationales doivent nécessairement tenir compte des diversités culturelles dans les différents Pays dans l’adoption des stratégies de marché et par conséquent des politiques de marketing si elles veulent que leurs choix résultent gagnantes sur les différents marchés; notamment on doit prendre en considération un aspect de la culture particulièrement important dans la communication, les diversités linguistiques.
En effet, le commerce est surtout une activité de communication avec le consommeur final et seulement une communication “correcte” permettra d’atteindre les buts fixés par l’entreprise. En définitive, l’entreprise doit parler la langue du consommeur final afin de vendre son produit.
En outre, ce travail permet d’approfondir la connaissance d’une langue étrangère (français) qui peut résulter un atout extrêmement important dans le marché du travail.
La traduction sera analysée sur trois niveaux, ces derniers aussi analysés en trois chapitres. Dans le premier chapitre (1.) je présente l’évolution historique et théorique de la traduction à partir du XVIème siècle, avec une attention particulière au Xxème siècle.
Dans le deuxième chapitre (2.) je ferais face au problème de la méthodologie traductive, lequel, à son tour sera développé sur trois niveaux : le premier, introductif, aura le but de cerner le domaine d’analyse (2.1); le second, qui représente la partie principale du second chapitre, sera axé sur les phases différentes qui composent le processus de traduction (2.2); enfin, je ferais une analyse des différentes techniques de traduction, en privilégiant celles qui sont appliquées davantage (2.3).
Dans le dernier chapitre, mon attention sera dirigée à des domaines spécialisés spécifiques, très liés à la nature des mes études: économie (3.1), publicité (3.2) e droit (3.3) où leurs particularités seront relevées, notamment surtout les différences morphosyntaptiques et lexicales en ce qui concerne l'économie, les stratégies et les techniques de traduction appliées aux dénominations et aux slogans en ce qui concerne la pubblicité, et les caractéristiques du droit (norme juridique, effets juridiques, équivalence conceptuelle) qui en font un type de traduction absoluement unique (/ou impossible?).
En outre, dans ce travail ce seront analysés d’autres secteurs spécialisés (3.4), tels que l’informatique (3.4.1), les journaux (3.4.2) et les bandes dessinées (3.4.3), et enfin je ferais allusion à la traduction automatique. Ce dernier est un secteur qui après un moment de grand enthousiasme, compte à l’heure actuelle avec l’impossibilité de réduire la richesse et la complexité de l’activité mentale à un fonctionnement mécanique.

Mostra/Nascondi contenuto.
3 INTRODUCTION Ce travail, qui peut surprendre d’emblée dans un contexte d’études économiques, a le but d’examiner très précisement le domaine de la traduction. En effet, il trouve ses raisons justement sur la base de quelques considérations économiques et commerciales. Les sociétés d’aujourd’hui ont développé plus que jamais un haut degré d’ouverture à l’égard des autres Pays et des autres cultures, grâce même aux nouvelles technologies qui facilitent la communication et les échanges commerciaux. Les entreprises internationales et les multinationales doivent nécessairement tenir compte des diversités culturelles dans les différents Pays dans l’adoption des stratégies de marché et par conséquent des politiques de marketing si elles veulent que leurs choix résultent gagnantes sur les différents marchés; notamment on doit prendre en considération un aspect de la culture particulièrement important dans la communication, les diversités linguistiques. En effet, le commerce est surtout une activité de communication avec le consommeur final et seulement une communication “correcte” permettra d’atteindre les buts fixés par l’entreprise. En définitive, l’entreprise doit parler la langue du consommeur final afin de vendre son produit. En outre, ce travail permet d’approfondir la connaissance d’une langue étrangère (français) qui peut résulter un atout extrêmement important dans le marché du travail. La traduction sera analysée sur trois niveaux, ces derniers aussi analysés en trois chapitres. Dans le premier chapitre (1.) je présente l’évolution historique et théorique de la traduction à partir du XVIème siècle, avec une attention particulière au Xxème siècle. Dans le deuxième chapitre (2.) je ferais face au problème de la méthodologie traductive, lequel, à son tour sera développé sur trois niveaux : le premier, introductif, aura le but de cerner le domaine d’analyse (2.1); le second, qui représente la partie principale du second chapitre, sera axé sur les phases différentes qui composent le processus de traduction (2.2); enfin, je ferais une analyse des différentes techniques de traduction, en privilégiant celles qui sont appliquées davantage (2.3).

Traduzione

Facoltà: Economia

Traduttore: Marco Casella Contatta »

Composta da 104 pagine.

 

Questa tesi ha raggiunto 1176 click dal 21/09/2006.

 

Consultata integralmente 2 volte.

Disponibile in PDF, la consultazione è esclusivamente in formato digitale.