Questo sito utilizza cookie di terze parti per inviarti pubblicità in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne di più clicca QUI 
Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all'uso dei cookie. OK

L'application par la France et l’ Italie du principe européen d'égalité entre hommes et femmes en matière de travail

La tesi (scritta in francese) porta sul diritto di lavoro comparato ( Francia-Italia ) in quanto riguarda l'applicazione del principio europeo di parità fra uomini e donne in materia di lavoro.
L'attenzione particolare è data alla parità di retribuzione ed alla la parità di trattamento. Dopo un'analisi delle norme e della giurisprudenza europee, si tratta dei diritti nazionali - francese e italiano.

Mostra/Nascondi contenuto.
11 Introduction La reconnaissance du travail féminin commence au Moyen Age. Même si ce travail est considéré comme une simple assistance à l’époux, certains emplois spécifiquement féminins bénéficient d’un statut. L’évolution se poursuit dans l’Europe médiévale : les veuves d’artisans ou de marchands sont admises dans l’ancienne corporation de leurs maris. Peu à peu, certaines corporations s’ouvrent aux femmes. Au XIV e siècle, le développement du travail à domicile profite aux femmes qui peuvent concilier éducation des enfants, tâches domestiques et travail rémunéré. La révolution industrielle fait disparaître ce système mais fait entrer les femmes dans les usines. Celles-ci, moins exigeantes sur les salaires et peu syndiquées, sont souvent exploitées. Bas salaires et mauvaises conditions de travail deviennent la règle jusqu’aux premières législations. Au siècle suivant, même si le monde de l’usine est dur, le travail permet l’émancipation pour la femme. Le temps fait évoluer l’opinion publique en faveur d’une amélioration du statut des travailleurs femmes et une longue marche vers l’égalité au travail commence. Plusieurs conventions internationales sont signées, les droits nationaux évoluent, enfin les communautés européennes voient le jour. Depuis, le droit communautaire exerce dans plusieurs directions et par diverses voies une influence sur le droit des Etats membres. L’un des domaines où cette influence est évidente est celui de l’égalité entre les hommes et les femmes en matière de travail. Cette question n’a rien perdu de son actualité : ainsi, le Parlement européen et le Conseil ont proposé le 8 mars 2005 la création d’un Institut européen pour l’égalité entre les hommes et les femmes, qui avait été demandé par le Conseil européen de juin 2004 ainsi que par le Parlement européen. Cet Institut commencera ses activités douze mois après l’adoption par le Parlement et le Conseil du règlement qui l’instituera et devrait être opérationnel en 2007. Pour motiver la nécessité de créer une telle structure, Vladimir Špidla, membre de la commission européenne, chargé de l’emploi, des affaires sociales et de l’égalité des chances, a souligné que l’égalité entre les hommes et les femmes était un droit fondamental prévu par le

Tesi di Master

Autore: Nadezda Belfiore Contatta »

Composta da 85 pagine.

 

Questa tesi ha raggiunto 465 click dal 29/09/2006.

 

Consultata integralmente 2 volte.

Disponibile in PDF, la consultazione è esclusivamente in formato digitale.