Questo sito utilizza cookie di terze parti per inviarti pubblicità in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne di più clicca QUI 
Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all'uso dei cookie. OK

Remarques sur la condition féminine: influences linguistiques, culturelles et sociales. Analyse des différences entre Italie et France

Écrire une thèse sur la position de la femme ne signifie pas seulement se sentir une femme, mais surtout faire comprendre à l’Autre l’importance de ce sentiment.
Le choix de ce sujet a été dicté par certaines considérations qui sont nées durant l’expérience quotidienne et à la suite de l’observation de certaines attitudes discriminantes proposées par les médias italiens. De cela est née l’hypothèse d’une comparaison avec des cultures différentes pour déterminer si ces attitudes peuvent être considérées des caractères typiques seulement de l’Italie ou aussi des autres pays.
On cherchera à comprendre si un mode de parler sexué porte à considérer la figure de la femme comme le Autre, le « différent de » et pas comme l’un des deux sujets entre lesquels se déroule la communication.
Principalement la thèse aura le but de reporter l’attention sur l’importance de la langue dans les rapports sociaux, en cherchant à connaître certains aspects tels que le travail, la religion et les stéréotypes qui sont diffusés et acceptés dans les deux cultures, l’italienne et la française. En même temps on analysera l’influence de ces aspects dans l’évolution de la langue elle-même.
Le choix des deux pays n’est pas fait par hasard. Il serait très intéressant d’analyser comment dans deux pays pas seulement limitrophes, mais surtout unis par une tradition culturelle très similaire, et qui utilisent des langues qui ont la même origine linguistique, la position de la femme semble avoir eu des développements aussi différents.

Mostra/Nascondi contenuto.
- 1 - Préface Écrire une thèse sur la position de la femme ne signifie pas seulement se sentir une femme, mais surtout faire comprendre à l’Autre l’importance de se sentiment. Le choix de ce sujet a été dicté par certaines considérations qui sont nées durant l’expérience quotidienne et à la suite de l’observation de certaines attitudes discriminantes proposées par les médias italiens. De cela est née l’hypothèse d’une comparaison avec des cultures différentes pour déterminer si ces attitudes peuvent être considérées des caractères typiques seulement de l’Italie ou aussi des autres pays. On cherchera à comprendre si un mode de parler sexué porte à considérer la figure de la femme comme le Autre, le « différent de » et pas comme l’un des deux sujets entre lesquels se déroule la communication. Principalement la thèse aura le but de reporter l’attention sur l’importance de la langue dans les rapports sociaux, en cherchant à connaître certains aspects tels que le travail, la religion et les stéréotypes qui sont diffusés et acceptés dans les deux cultures, l’italienne et la française. En même temps on analysera l’influence de ces aspects dans l’évolution de la langue elle-même.

Laurea liv.I

Facoltà: mediazione linguistica

Autore: Elena Pollastro Contatta »

Composta da 102 pagine.

 

Questa tesi ha raggiunto 777 click dal 18/06/2009.

Disponibile in PDF, la consultazione è esclusivamente in formato digitale.