Questo sito utilizza cookie di terze parti per inviarti pubblicità in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne di più clicca QUI 
Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all'uso dei cookie. OK

Le Traité de Lisbonne et la traduction communautaire

Il Trattatto di Lisbona e la traduzione comunitaria costituiscono i temi affrontati in questo elaborato.Inizialmente si potrebbe pensare che tali argomenti non abbiano alcun nesso, al contrario possono essere ben inseriti nello stesso contesto, cioè quello delle sfide che l'UE si troverà ad affrontare nel XXI secolo.

Mostra/Nascondi contenuto.
1 INTRODUCTION En 2007 l’Union européenne a fêté son cinquantième anniversaire. La signature des Traités instituant la Communauté économique européenne et l’EURATOM, qui a eu lieu à Rome le 25 mars 1957, a porté à la naissance de l’UE. À l’époque, seulement six Pays, c'est-à-dire Allemagne, France, Italie, Belgique, Pays Bas et Luxembourg, avaient accepté le défi de renoncer à une partie de leur souveraineté, pour qu’elle soit exercée par une entité supranationale. Il ne s’agissait pas de la première forme d’organisation internationale, mais la nouveauté consistait en le caractère multilingue des Communautés. Dans les Traités, on faisait référence au régime linguistique, en effet selon le règlement n°1 de 1958 la langue officielle de chaque État membre devient automatiquement langue officielle au sein des Communautés. De prime abord, on peut penser que les thèmes du Traité de Lisbonne et de la traduction communautaire n’ont aucun lien, au contraire le rapport entre eux concerne les défis que l’Union va affronter en XXIème siècle. L’amélioration de l’Europe du point de vue politique, social, culturel et économique constitue un grand défi pour l’avenir, donc le Traité de Lisbonne représente un outil juridique nécessaire pour atteindre cet objectif. En même temps, le principe du multilinguisme, essentiel dans la traduction communautaire, est vraiment fondamental, pas seulement pour sauvegarder les relations commerciales et politiques entre les États membres, mais surtout pour entretenir des relations humaines stables avec les autres peuples, connaître les cultures différentes et renfoncer le sentiment de tolérance.

Laurea liv.I

Facoltà: Lingue e Letterature Straniere

Autore: Valeria Tangari Contatta »

Composta da 40 pagine.

 

Questa tesi ha raggiunto 246 click dal 25/03/2010.

Disponibile in PDF, la consultazione è esclusivamente in formato digitale.