Skip to content

La langue française et la mondialisation: la recherche d’un équilibre entre protection et ouverture. Est-ce-que légiférer sur la langue peut être une solution?

Informazioni tesi

  Autore: Greta Pierotti
  Tipo: Laurea I ciclo (triennale)
  Anno: 2020-21
  Università: Università degli studi di Genova
  Facoltà: Lingue e culture moderne per l'impresa e il turismo
  Corso: Lingue e culture moderne
  Relatore: Micaela Rossi
  Lingua: Francese
  Num. pagine: 49

La France est une nation qui a fait de sa culture e de sa langue un élément de fierté et d’orgueil national. L’histoire de la préservation de la langue française a commencé il y a longtemps : le premier acte politique qui a été créé dans ce but est l’ordonnance de Villers-Cotterêts promulguée par François 1er en 1539. Cet acte législatif établit que le français est la langue officielle administrative pour les actes juridiques, pour les lois. C’était une étape importante pour la standardisation de la langue française parce que, auparavant, le latin était la langue officielle pour ces instances. Il existait plusieurs dialectes mutuellement incompréhensibles du latin à travers le pays, donc le changement à l’utilisation du français a commencé la centralisation des Français comme une nation. Un autre moment historique important pour la langue française est la fondation de l’Académie Française en 1635 par le cardinal de Richelieu : sa création s’inscrit dans la continuité de l’institution du français comme langue officielle de la nation et elle a la mission de définir les normes et les règles de la langue 2. Ainsi, l’article XXIV des statuts précise que « la principale fonction de l’Académie sera de travailler avec tout le soin et toute la diligence possibles à donner des règles certaines à notre langue et à la rendre pure, éloquente et capable de traiter les arts et les sciences ».
On ne peut pas réduire la langue à un simple instrument de communication. À côté de la volonté de standardisation de la langue il y avait en effet aussi des buts économiques et politiques : la centralisation de la langue était accompagnée par une centralisation de la politique et de l’économie ; la langue était exploitée comme vecteur de la légitimation de l’État. C’est pour cela que Jacques Legendre affirme que « depuis toujours en France, la langue est une affaire d’État » 4, parce que les liens qui unissent la langue française et l’État sont très forts et ont une tradition séculaire. Tradition qui est encore présente aujourd’hui, mais dans un contexte historique et politique profondément divers. Aujourd’hui on ne peut pas plus parler d’un « centre » : à l’heure de la mondialisation, les confins entre les pays sont de plus en plus flous, les rapports avec l’étranger sont une pratique quotidienne. Ces changements ont impliqué le développement d’une langue mondiale de communication : l’anglais. Par conséquence, le gouvernement s’est trouvé face à une épreuve encore plus compliquée : préserver l’intégrité de la langue dans un contexte où une autre langue s’affirme comme « globale ».
Jugeant donc que la concurrence de l’anglais, même dans la vie courante, représentait une réelle menace pour le français et que les importations anglo-américaines dans le lexique français devenaient trop massives, les autorités gouvernementales ont été amenées, depuis une cinquantaine d’années, à compléter le dispositif traditionnel de régulation de la langue.
La loi dite « Bas-Lauriol » est promulguée en 1975 et elle rend l’emploi du français obligatoire dans différents domaines, comme l’audiovisuel ou le commerce et dans le monde du travail. Vue l’application discutable de cette dernière, en 1994 la loi Toubon abroge et remplace la loi Bas-Lauriol. Elle vise trois objectifs principaux: l’enrichissement de la langue française, l’obligation d’utiliser la langue française et la défense du français en tant que langue de la République (article 2 de la Constitution de 1958). Cette loi, actuellement encore en vigueur, a été la réponse gouvernementale aux défis contemporaines, en poursuivant une tentative d’affirmation de l’indépendance nationale et, pour certains, la tentative de défense de la grandeur perdue (ou en train de se perdre) de la France.
Dans cet essai, nous chercherons à établir si la Loi Toubon a été et est un instrument efficace pour rejoindre et pour établir un équilibre entre protection de l’héritage linguistique de la France, et ouverture, pour profiter des opportunités économiques (mais pas seulement) qui dérivent de la mondialisation.

Informazioni tesi

  Autore: Greta Pierotti
  Tipo: Laurea I ciclo (triennale)
  Anno: 2020-21
  Università: Università degli studi di Genova
  Facoltà: Lingue e culture moderne per l'impresa e il turismo
  Corso: Lingue e culture moderne
  Relatore: Micaela Rossi
  Lingua: Francese
  Num. pagine: 49

CONSULTA INTEGRALMENTE QUESTA TESI

La consultazione è esclusivamente in formato digitale .PDF

Acquista
Mostra/Nascondi contenuto.
6 Aperçu historique. La France a une longue tradition d’interventionnisme linguistique : les débuts de cette pratique remontent au XVI siècle. En ce période, la France était sous le règne de François Ier : d’un point de vue politique, il y avait une certaine stabilité et unité en France ; on ne peut pas dire le même pour la situation linguistique. En effet, même si la France était politiquement unifiée, il n’y avait pas une langue d’État, mais, au contraire, il y avait une diversité linguistique remarquable : à cette époque la plupart des français parlaient leur langue régionale, le patois 5 . À côté de ces langues régionales, il y avait le latin, la langue de l’Église. Le français n’était parlé qu'à Paris et au sein des classes aristocratiques du nord de la France. Dans ce contexte, le roi François I er a joué un rôle emblématique dans l’évolution et la standardisation de la langue : poussé par la volonté d’unifier son royaume aussi du point de vue linguistique, et conséquemment d’accroitre le pouvoir monarchique et de limiter celui de l’Église, le roi François Ier émanait en 1539 l'ordonnance d'août 1539 sur le fait de la justice, dite l’ordonnance de Villers-Cotterêts. L’ordonnance est composée de 192 articles, dont les articles 110-111 légifèrent sur l’usage de la langue : 5 LING. Système linguistique restreint fonctionnant en un point déterminé ou dans un espace géographique réduit, sans statut culturel et social stable, qui se distingue du dialecte dont il relève par de nombreux traits phonologiques, morphosyntaxiques et lexicaux. http://atilf.atilf.fr/tlf.htm

CONSULTA INTEGRALMENTE QUESTA TESI

La consultazione è esclusivamente in formato digitale .PDF

Acquista

FAQ

Per consultare la tesi è necessario essere registrati e acquistare la consultazione integrale del file, al costo di 29,89€.
Il pagamento può essere effettuato tramite carta di credito/carta prepagata, PayPal, bonifico bancario.
Confermato il pagamento si potrà consultare i file esclusivamente in formato .PDF accedendo alla propria Home Personale. Si potrà quindi procedere a salvare o stampare il file.
Maggiori informazioni
Ingiustamente snobbata durante le ricerche bibliografiche, una tesi di laurea si rivela decisamente utile:
  • perché affronta un singolo argomento in modo sintetico e specifico come altri testi non fanno;
  • perché è un lavoro originale che si basa su una ricerca bibliografica accurata;
  • perché, a differenza di altri materiali che puoi reperire online, una tesi di laurea è stata verificata da un docente universitario e dalla commissione in sede d'esame. La nostra redazione inoltre controlla prima della pubblicazione la completezza dei materiali e, dal 2009, anche l'originalità della tesi attraverso il software antiplagio Compilatio.net.
  • L'utilizzo della consultazione integrale della tesi da parte dell'Utente che ne acquista il diritto è da considerarsi esclusivamente privato.
  • Nel caso in cui l'Utente volesse pubblicare o citare una tesi presente nel database del sito www.tesionline.it deve ottenere autorizzazione scritta dall'Autore della tesi stessa, il quale è unico detentore dei diritti.
  • L'Utente è l'unico ed esclusivo responsabile del materiale di cui acquista il diritto alla consultazione. Si impegna a non divulgare a mezzo stampa, editoria in genere, televisione, radio, Internet e/o qualsiasi altro mezzo divulgativo esistente o che venisse inventato, il contenuto della tesi che consulta o stralci della medesima. Verrà perseguito legalmente nel caso di riproduzione totale e/o parziale su qualsiasi mezzo e/o su qualsiasi supporto, nel caso di divulgazione nonché nel caso di ricavo economico derivante dallo sfruttamento del diritto acquisito.
  • L'Utente è a conoscenza che l'importo da lui pagato per la consultazione integrale della tesi prescelta è ripartito, a partire dalla seconda consultazione assoluta nell'anno in corso, al 50% tra l'Autore/i della tesi e Tesionline Srl, la società titolare del sito www.tesionline.it.
L'obiettivo di Tesionline è quello di rendere accessibile a una platea il più possibile vasta il patrimonio di cultura e conoscenza contenuto nelle tesi.
Per raggiungerlo, è fondamentale superare la barriera rappresentata dalla lingua. Ecco perché cerchiamo persone disponibili ad effettuare la traduzione delle tesi pubblicate nel nostro sito.
Per tradurre questa tesi clicca qui »
Scopri come funziona »

DUBBI? Contattaci

Contatta la redazione a
[email protected]

Ci trovi su Skype (redazione_tesi)
dalle 9:00 alle 13:00

Oppure vieni a trovarci su

Parole chiave

comunicazione
comunicazione d'impresa
communication
comunicazione internazionale
politica linguistica
lingua francese
politique linguistique
langue française
communication internationale
loi toubon

Tesi correlate


Non hai trovato quello che cercavi?


Abbiamo più di 45.000 Tesi di Laurea: cerca nel nostro database

Oppure consulta la sezione dedicata ad appunti universitari selezionati e pubblicati dalla nostra redazione

Ottimizza la tua ricerca:

  • individua con precisione le parole chiave specifiche della tua ricerca
  • elimina i termini non significativi (aggettivi, articoli, avverbi...)
  • se non hai risultati amplia la ricerca con termini via via più generici (ad esempio da "anziano oncologico" a "paziente oncologico")
  • utilizza la ricerca avanzata
  • utilizza gli operatori booleani (and, or, "")

Idee per la tesi?

Scopri le migliori tesi scelte da noi sugli argomenti recenti


Come si scrive una tesi di laurea?


A quale cattedra chiedere la tesi? Quale sarà il docente più disponibile? Quale l'argomento più interessante per me? ...e quale quello più interessante per il mondo del lavoro?

Scarica gratuitamente la nostra guida "Come si scrive una tesi di laurea" e iscriviti alla newsletter per ricevere consigli e materiale utile.


La tesi l'ho già scritta,
ora cosa ne faccio?


La tua tesi ti ha aiutato ad ottenere quel sudato titolo di studio, ma può darti molto di più: ti differenzia dai tuoi colleghi universitari, mostra i tuoi interessi ed è un lavoro di ricerca unico, che può essere utile anche ad altri.

Il nostro consiglio è di non sprecare tutto questo lavoro:

È ora di pubblicare la tesi