Questo sito utilizza cookie di terze parti per inviarti pubblicità in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne di più clicca QUI 
Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina, cliccando su un link o proseguendo la navigazione in altra maniera, acconsenti all'uso dei cookie. OK

Brunetto Latini - ''Tresor'' - Volgarizzamento di Bono Giamboni - Adattamento salentino

L'anteprima di questa tesi è scaricabile in PDF gratuitamente.
Per scaricare il file PDF è necessario essere iscritto a Tesionline.
L'iscrizione non comporta alcun costo. Mostra/Nascondi contenuto.

trestoute, se ce ne fu la marche de Trevise et de Veronne et d’Aquilee, k’il ne li rendi pas; et ensi s’en rala en Alemaigne, et regna longhement en grant pooir. Or avint ke Berengier et Aubert faisoient mal et pis ke devant, et li apostoiles Jehans tenoit les femes apertement, et faisoit çou k’il voloit, non mie çou k’il devoit ; pour la quel chose aucun des cardenaus et des preudomes de Rome envoierent priveement a Octe meismes, k’il venist aidier l’eglise et preist le governement de l’empire et de la terre, ançois k’il le destruisist du tout. Et quant il ot oï ce, il se mist a la voie, et vint en Lombardie et en Toscane, et entra en Rome, et fu receu par tout honorablement, et fu coronés a roi et empereor de Rome en l’an Nostre Signor .ix c . et lv. ; et regna .xii. ans, et fu li premiers empereour nés d’Alemaigne ; et maintes fois revint a Rome, por le biens de l’une terre et de l’autre. Et por ce ke l’apostoiles Jehans ne voloit laissier ses maus et torner a bone vie, fu il desposés par la volonté de la clergié et de tous autres de sa dignité, et fu esleu uns autres ki ot a non Lyon. Cestui apostoile establi, por le malice des romains, que pape ne peust estre fés ne esleu sans l’assentement des empereors. Or avint une fois que Octes li empereres estoit alés en Alemaigne, li romain par lor malice esleurent un autre pape ki avoit non Benoit, et Lion fu getés de son office. Ensi estoient a celui tens .iii. apostoiles vivans, c’est a dire Jehan, Lion, et Benoit. Mais Benoit ne tint mie la chaiere plus de .ii. mois, ke l’empereor revint et assist Rome a tote son ost, tant ke l’en li rendi la terre et ke Lion refu mis en sa di- gnité ; et apaisa le païs et les gens, et s’en rala ariere en Alemaigne, et en amena avec lui Benoit pape en Sassoigne u il morut. Et l’autre pape Johan trespassa de cest siecle sans repetance et sans confession. Et li empereres ot de sa feme .i. fiz ki autresi ot a non Octes, et fu empereor aprés lui en l’an de grasce .ix c . et lxviii. Et fu preudome et vaillant, et fist bones oevres et grans, et ot a feme la fille l’empereor de Costantino- ble, en qui il engendra .i. fis ki autresi ot a non Octes li tiers. Et fu coronnés a empe- reour par les mains du cinkime Grigore pape en l’an de Nostre Signeur .ix c . et iiii xx . et ix. Et tint la terre et l’empire bien et vaillamment, ja soit ce k’il fist maintes perse- cutions contre les romains. Puis trespassa du siecle, si comme il plot a Dieu glorieus et beneoit. Aprés fu esleu Frederik. Cestui Frederik fu vaillant home, et tint les lom- bars en molt grant destrece, et destruist la cité de Melan, et la fist arer et semer de sel, et ot guerre a l’apostole Innocent le tierç, et le cacha de Rome. Et li apostoiles et si frere s’enfuirent dusk’aVenise, et la les assega li empereour ; et afama la vile de Ve- nisse, en tel maniere ke les citeins vindrent a l’apostoile et li disent k’il voloient mieus k’il alast hors de la vile k’il i moruissent de faim ; et l’apostoile et si frere se revestirent des armes de sainte eglise, et se misent en .i. bac, et alerent a l’ost l’empereour. Et quant l’empereor les vit, il erranment s’en vint a l’apostoile a merci, et se mist et rendi a ses piés, et l’apostoile li mist le pié desous la goule et dist, Super aspidem et basiliscum ambulabis, et conculcabis leonem et draconem. Et le empe- reour li respondi, Non tu set Xpc. Et je sui son vicaire, dist li apostoles. Et la li com- manda li apostoles k’il alast en la Terre Sainte por son meffet, et la ala il par terre, et chei de son cheval en une petite riviere, et la se neya.

Anteprima della Tesi di Laura Annalisa Lucchi

Anteprima della tesi: Brunetto Latini - ''Tresor'' - Volgarizzamento di Bono Giamboni - Adattamento salentino, Pagina 10

Tesi di Laurea

Facoltà: Lettere e Filosofia

Autore: Laura Annalisa Lucchi Contatta »

Composta da 936 pagine.

 

Questa tesi ha raggiunto 3272 click dal 04/03/2005.

 

Consultata integralmente 4 volte.

Disponibile in PDF, la consultazione è esclusivamente in formato digitale.